Luma Arles : l’incubateur artistique ouvre les champs de l’inclusion et de l’accessibilité

Situé dans le sud de la France, Luma Arles a ouvert ses portes en juin 2021.

Ce complexe futuriste de verre et d’acier a pour ambition de créer des passerelles entre art, culture et environnement.

Tactile Studio a été mandaté pour rendre accessible du bout des doigts cet immense centre culturel expérimental de 11 hectares, où dialoguent, dans une parfaite harmonie, la Tour scintillante conçue par le célèbre architecte californien Frank Gehry et 7 anciennes usines issues du patrimoine industriel du XIXᵉ siècle.

Faire corps avec le splendide édifice de Frank Gehry et s’immerger dans l’espace autrement

Après avoir rendu accessible à tous.tes l’impressionnante architecture de la Fondation Louis Vuitton, l’agence de design inclusif relève un nouveau défi avec la Fondation Luma Arles.

Composé de 11000 panneaux métalliques réfléchissants, la Tour se dresse au cœur de ce nouveau campus créatif verdoyant. Elle fait écho, selon Frank Gehry, à La Nuit étoilée, de Van Gogh (1888), et au paysage rocheux des Alpilles.

Né à l’initiative de la collectionneuse d’art et mécène Maja Hoffmann, cet immense espace consacré à l’art contemporain est également conçu comme un incubateur artistique du XXIème siècle.

L'impressionnante Tour Luma de l'architecte américain Frank Gehry - © Tactile Studio
L'impressionnante Tour Luma de l'architecte américain Frank Gehry - © Tactile Studio
Cette station sensorielle est mobile et a pour vocation de déambuler sur l’ensemble de la Tour Luma - © Tactile Studio
Cette station sensorielle est mobile et a pour vocation de déambuler sur l’ensemble de la Tour Luma - © Tactile Studio

Pour orienter et faire découvrir l’ensemble du site à tous les visiteurs – notamment malvoyants et non-voyants – Tactile Studio a imaginé et créé deux dispositifs inclusifs et sensoriels innovants.

La première station sensorielle est mobile, et a pour vocation de déambuler sur l’ensemble de la Tour Luma. Elle sera notamment utilisée lors de vernissages et d’événements spéciaux. La deuxième station est fixe, et est située à l’entrée du parc.

Les stations détaillent l’ensemble des éléments architecturaux de cet archipel dédié à la création contemporaine : tous les bâtiments ont été modélisés en 3D et Tactile Studio a également choisi de jouer sur les volumétries et les textures, pour rendre le parc plus vrai que nature.

Et pour toujours plus d’inclusivité, les dispositifs sont composés de braille et d’écriture en relief.

Il ne reste plus… qu’à toucher !

luma-arles-tactile-station-sensory-device-museum-visually-impaired-inclusive-design-23
Les stations détaillent l’ensemble des éléments architecturaux de la Fondation - © Tactile Studio
Les stations détaillent l’ensemble des éléments architecturaux de la Fondation - © Tactile Studio

S’unir, réfléchir, collaborer, conceptualiser, créer : artistes, curateurs, designers, makers

L’équipe curatoriale s’est, dès le début, engagée pour permettre l’accessibilité au plus grand nombre du parc et des expositions.

Contactée par Nadia Sahmi – consultante en accessibilité, l’équipe de Tactile Studio a travaillé main dans la main avec la fondatrice du projet Maja Hoffmann, l’artiste contemporain britannique Liam Gillick et le commissaire général Vassilis Oikonomopoulos, afin de concevoir des dispositifs les plus inclusifs possibles et s’intégrant parfaitement à l’univers hors du commun de ce hub nouvelle génération.

En collaboration avec l’artiste, les designers de l’agence ont utilisé sa palette de couleurs et sa police de caractères pour créer un système d’orientation inédit.

Tous les dispositifs imaginés - ici la signalétique conçue par 'All Over Signalétique' - intègrent la même palette de couleurs - © Tactile Studio
Tous les dispositifs imaginés - ici la signalétique conçue par 'All Over Signalétique' - intègrent la même palette de couleurs - © Tactile Studio
La première partie des stations présente les différents espaces grâce à des cartels organisés par couleur - © Tactile Studio
La première partie des stations présente les différents espaces grâce à des cartels organisés par couleur - © Tactile Studio

Les stations se décomposent en deux parties distinctes mais complémentaires :

La première partie est composée de différents cartels organisés par couleur et présentant les différents espaces. Les cartels intègrent du braille coloré ainsi que des pictogrammes (représentant les espaces), toujours imaginés par Liam Gillick.

La seconde partie présente l’ensemble du site, avec notamment, des artefacts des édifices comportant le pictogramme et la couleur définie sur le cartel.

Grâce à ce processus unique, tous les visiteurs peuvent aujourd’hui découvrir, s’orienter et s’immerger de manière ludique, sensorielle et interactive au cœur de la Fondation.

Le plus ? Les cartels sont interchangeables car Luma Arles évolue en permanence.

La seconde partie des stations permet à tous les visiteurs de découvrir l'architecture des espaces du bout des doigts - © Tactile Studio
La seconde partie des stations permet à tous les visiteurs de découvrir l'architecture des espaces du bout des doigts - © Tactile Studio

Collaborer avec un artiste contemporain était une première pour l’agence !

Merci à Maja Hoffmann, Nadia Sahmi, Liam Gillick, Vassilis Oikonomopoulos et à toute l’équipe de la Fondation Luma pour leur confiance.

Client : Luma Arles

Luma Arles Logo

Commissaire Général : Vassilis Oikonomopoulos

Signalétique : All Over Signalétique, Guillaume Albot

Consultante Accessibilité : Nadia Sahmi

Paysagiste : Bas Smets

Production : We Are Makers